Il était une fois la Bavière.

Il était une fois la Bavière.

L’automne donne aux paysages bavarois une couleur et une luminosité exceptionnelles. A toutes les idées reçues au sujet de l’Allemagne, nous évoquerons – à part la bière qui est ici bien davantage qu’une boisson : la culture entre tradition et modernité, les paysages panoramiques de lacs et sommets, les châteaux de contes de fées et l’histoire médiéval riche de légendes. Non sans compter les Bavarois, un peuple gai et amical, qui accueillent avec chaleur et partagent bien volontiers leur omniprésentes coutumes.
Les vols jusqu’à Francfort invitent à entamer la découverte le long du Rhin, ourlé par de charmantes collines au fil du fleuve scintillant des couleurs dorées de cette arrière-saison. Suivez-nous……

 

Baden-Baden apparaît comme un bijou dissimulé au creux d’un environnement verdoyant. Ici passe la route des vins du Pays de Bade traversant un des meilleurs vignobles d’Europe. Le parcours est jalonné de sentiers viticoles alternant vallées pittoresques et canopée de hêtres, sapins ou épicéas. La gastronomie n’est pas en reste et les bons cépages accompagnent les mets incontournables concoctés dans les nombreuses tavernes traditionnelles.

Au détour des routes escarpées de la Forêt-Noire, se dévoilent une époustouflante diversité de paysages. Les décors sauvages défilent le long du trajet sur ce territoire abritant réserves naturelles, fermes et animaux.

 Au Lac de Constance les frontières autrichienne, allemande et suisse sont invisibles et se rejoignent en son milieu. Il abrite une dizaine d’îles, les plus grandes étant Reichenau, Mainau et Lindau. Cette dernière vaut d’y passer un moment en son coeur, orné de maisons bourgeoises dans les rues piétonnes pavées. Baguenaudez place du marché pour finir au coucher du soleil sur le charmant petit port.

La prochaine halte pourrait bien vous téléporter dans l’atmosphère tout droit sortie de Donjons et Dragons. Vous voilà projetés au sommet d’une colline inaccessible, blottis dans un palais inspiré des vielles forteresses bâties par la volonté de Louis II de Bavière dans ses rêves les plus fous. L’emblématique Neuschwanstein impressionne par ses volumes, la finesse de son allure et ses élégantes tours. Signifiant le “nouveau cygne de pierre” en référence à Wagner, il fait face au grandiose édifice de son père : Hohenschwangau, à la silhouette baroque.

A l’assaut des sommets, dont certains avoisinent les 3 000 mètres, les Alpes bavaroises dissimulent quelques lacs cristallins que longent de très belles routes sinueuses. A l’approche du parc national de Garmisch-Partenkirchen, barrière naturelle entre l’Autriche et l’Allemagne, le plus haut d’entre eux – Zugspitze – dévoile une vue panoramique enchanteresse sur toute la chaîne montagneuse. Depuis le village de Grainau, le téléphérique en permet l’ascension en quelques minutes pour savourer l’exceptionnelle ambiance sur la plateforme d’observation.

Enclavé dans un écrin de verdure, le lac de Chiem repose paisiblement telle une mer intérieure. Une échappée en bateau vers les îles vous en apprendra encore plus sur ce mythique Louis II, le plus énigmatique roi de Bavière. Son affinité avec l’extravagance et les beaux-arts lui value le surnom de “roi des contes de fées”. En veut pour preuve le Château d’Herrenchiemsee considéré comme l’une de ses plus grandes réalisations architecturales.

L’histoire nous rattrape au passage du plateau de l’Obersalzberg, en contrebas du Kehlstein, le fameux nid d’aigle en haut de la falaise, refuge d’Adolf Hitler dans ses quartiers d’été. La vue aussi vaste que pure vers le nord laisse deviner Salzburg, la vieille ville des princes et archevêques, au pied du Gaisberg.

A Berchtesgaden remontez le temps, enfilez une combinaison de protection et embarquez à bord du train qui vous mène dans les méandres de la mine de sel. Un toboggan de bois glisse jusque dans les antres des Alpes pour clore la visite par la traversée sur un radeau d’un lac de sel. Une expérience pour tous.

L’esprit de Mozart semble hanter chaque ruelle du quartier historique. Oui, il s’agit bien de Salszburg dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les placettes parées de jolies fontaines, carillons, œuvres d’arts, cadrans solaires, débouchent les unes sur les autres. En toutes saisons la petite ruelle typique bordée d’antiquaires derrière leurs devantures d’un autre âge est un délice. Au-dessus veille la forteresse d’Hohensalzburg, plus bas les calèches se croisent au son des tintements des colliers, le tout donne l’impression d’évoluer à une autre époque.

Suivez les traces des princes-archevêques locaux jusque dans la cathédrale au style baroque très classique, et l’abbatiale Saint-Pierre, une merveille bucolique dont le cimetière est recouvert de végétation.

Cette avant-goût en pays celte s’arrêtera aux alentours des hauts lieux culturels de Munich, dans la capitale bavaroise, avec sa multitudes de théâtres et musées, sa communauté multi ethniques, s’avèrant être une ville très attrayante.

Consultez-nous pour d’autres suggestions bavaroises plus que jamais à l’envers des foules

et comme toujours accompagnés de guides locaux passionnés.

Palette d’automne

Palette d’automne

L’automne n’est-elle pas une parfaite transition entre deux saisons ? Lorsque les lumières dorées magnifient la nature, les couleurs chatoyantes exaltent les murs des grandes capitales. L’afflux de voyageurs s’est enfin dissipé, nous les avons tellement redoutées, les foules de fin d’été si particulier. Dans ce contexte, s’échapper en décalé s’avère plus que jamais avisé… Ressortons nos valises pour voir où la Charly Team les poserait lors d’un long week-end à deux, à l’occasion de vacances en famille, ou encore poursuivre entre nous ce temps où tout est permis.

L’été indien en Corse

L’île de Beauté reprend peu à peu son souffle après le passage des nombreux estivants. À quelques minutes de vol, la Corse recèle bien des attraits qui poussent à traverser la Méditerranée.

Du nord au sud, choisissez votre terrain : recoins sauvages et collines verdoyantes, baies et golfes aux eaux translucides, littoraux découpés et plages inaccessibles, ou encore haute montagne. Une variété innombrable d’environnements plus beaux les uns que les autres comblent les plus exigeants.

Pour le gîte ? Quelques bergeries sophistiquées pour s’isoler, un couvent réaménagé pour rayonner, une grande maison de maître joliment décorée de souvenirs et décors Napoléon III, jusqu’aux Relais Châteaux pour pleinement en profiter et contenter les plus gourmets.

Pour le couvert ? Il est des saisons où le corps réclame pitance et la table s’emplie encore plus de charcuteries savoureuses, de veau mitonné aux olives et polenta, de fromages pointés de miel et confiture de figues pour enfin se parer de douceurs aux clémentines ou à la châtaigne.

En fond sonore, la polyphonie corse, une émanation de l’âme de ce peuple, procure sérénité et émotion à l’écoute de ses chants traditionnels à vous donner la chair de poule.


Lancez-vous sur la Route des Sens qui s’étend sur plusieurs régions du territoire pour ressentir le patrimoine naturel et les savoir-faire insulaires

Grèce, sur la route d’Olympie

Odyssée à travers le passé, dédale de sites archéologie, architecture byzantine, rêverie au-dessus des camaïeux de la mer Egée, les raisons de partir en Grèce sont multiples.

Chez les dieux grecs il fait bon passer l’inter-saison puisqu’encore chaude et ensoleillée, ce qui permet de profiter des petites criques préservées et des ports de pêches animés toute l’année.

Naviguez d’île en île – pas encore toutes victimes du tourisme excessif – ou privilégiez les incontournables Santorin la romantique, Paxos, l’accueillante et Mykonos la festive. Nous vous en livrerons les endroits confidentiels mais quelques soit votre sélection, elles sont toutes magnifiques et à tout moment de la journée.

Avez-vous songé à la Grèce continentale ? L’oubliée séduira davantage les amateurs d’histoire par ses sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les aficionados de grimpe et de randonnées. Oui, une destination à part entière, avec des noms qui parlent d’eux-mêmes, le Péloponnèse, Les Météores, Delphes….

Soyons francs, soleil omniprésent, richesses culturelles et naturelles, cuisine savoureuse et colorée, font du berceau de l’Occident une escale de choix à quelques battements d’ailes du continent.

Turquie, détour entre deux continents,

Destination parfaite pour prolonger l’idylle, cette région péninsulaire entre la mer Noire au nord et la Méditerranée au sud bénéficie du climat du Moyen-Orient. A Istanbul la chaleur qui règne l’été s’estompe en douceur et rend la ville bien plus agréable à explorer.

Parmi les activités possibles sur la côte sud, la plongée est peu connue mais en bonne place pour s’immerger à la recherche des beautés sous-marines. Équipez-vous à Kas, entre mer et montagne, un site peu fréquenté et pourtant riche de culture locale.

Les golfeurs seront servis par les nombreux parcours de haut niveau implantés notamment à Antalya, Muğla et Istanbul.

Au centre du territoire, la Cappadoce, avec ses canyons parsemés des iconiques cheminées de fées, offre une merveilleuse opportunité de prendre de la hauteur. En survolant ses vallées à bord d’une montgolfière on admire les habitations troglodytes, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

De façon assez inattendue, le surf et le kite se pratique ici et les amateurs du monde entier s’y retrouvent dans une ambiance internationale freeride même pour les débutants.
La côte turquoise conserve un climat doux jusqu’au mois de Novembre. Les plages aux couleurs translucides s’alternent de sable, de galets ou rochers et aide à passer l’éventuelle morosité de la période bien que l’eau reste fraiche.
La Turquie affiche des atouts indéniables combinant richesses naturelles et traces d’histoire.

Consultez-nous pour d’autres suggestions plus que jamais à l’envers des foules

et comme toujours accompagnés de guides locaux passionnés.

“Heureux qui comme Ulysse… “

“Heureux qui comme Ulysse… “

“A fait un beau Voyage”….

Looking for Charly poursuit son périple, toujours plus au sud de l’Europe. Traversez le détroit de Messine et transportez-vous entre mythe et réalité. Là-bas se dévoile une terre métissée, riche des cultures de ses différents occupants, chacun y ayant laissé son empreinte…

Allez flâner parmi des sites grandioses où la nature et ses fleurs mystérieuses s’entremêlent aux minéraux. Ici la pierre nous parle à chaque édifice, d’un temple inachevé, d’une cité préservée après les tremblements de terre, d’une mosquée à laquelle on ne peut pas donner d’âge, des châteaux édifiés sur des collines surplombant la mer. L’eau omniprésente appelle à la contemplation et au lâcher prise….

Benvenuti in Sicilia !

Vous avez tous en tête ces noms de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, palais baroques, jardins orientaux, cathédrales byzantines. Nos chemins vous mènent plutôt aux côtés de notre amie, guide sur ses terres et qui vous révèlera tous les plaisirs insoupçonnés de son île. Ou encore un des spécialistes qui vous accompagnera, et qui, comme tout bon sicilien, bavard s’exprimant très vite, vous ravivera avec sa chantante voix et cet accent dont seuls les Italiens du sud ont le secret….…

Prêts à prendre le large?

Embarquer pour quelques jours vous permettra de découvrir un archipel unique, les éoliennes, disséminées entre ciel et mer….

Le temps est un luxe extrême et c’est votre plus bel atout pour caboter d’île en île, accéder aux criques cachées et savourer tous les trésors des eaux de la mer tyrrhénienne… La meilleure façon d’admirer depuis la mer des paysages grandioses, les petits ports de pêche grouillants de vie et la nuit, juste vous, le clapot des flots et la voie lactée. C’est à bord d’un caïque que vous voyagerez à travers ces îles dont 7 seulement sont habitées. Véritables hôtels flottants, légers, étroits et à faible tirant d’eau, ils étaient à l’origine dédiés à la pêche. Aujourd’hui muni de moteurs, les caïques sont toujours équipés de voiles, conservant leur charme.

 

Aménagés avec tout le confort inhérent au yachting de croisière, vous serez séduits par leur allure, la convivialité autant en famille qu’entre amis mais également par les espaces privatifs à l’intérieur. Capacités de 2 à 12 cabines, toutes sont climatisées et disposent d’une salle de bain complète privée.  

Bien entendu, l’itinéraire peut être adapté en fonction de vos coups de cœur et agrémenté par des navigations de nuit. Laissez-vous envahir par les éléments, présents tout au long des étapes : terre, eau, vent, et feu ! Passer au large de Stromboli, à lui seul, est un moment fabuleux. Symbole d’un mariage explosif du feu et de la pierre, il vous offrira – avec patience et détermination – des gerbes de laves flamboyantes.

Parmi les temps forts, Panarea et son dédale de petites ruelles pittoresques et ses demeures blanches, hibiscus et bougainvilliers, l’eau turquoise en toile de fond, soufflant comme un air de Cyclades. Le soir venu nous vous conseillons la meilleure table – la vôtre – sur le pont, avec vue sur le Stromboli, bien placée pour guetter ses éruptions à quelques kilomètres de là.

 

Pour les plus sportifs, des randonnées sont possibles le long du cratère de Vulcano, pour mieux ressentir les émanations de souffre ou sur Salina au point culminant de l’archipel. Déconnectez ! l’équipage qui vous est dédié s’occupe de tout, de la navigation aux visites tout en sublimant chacun des repas à bord grâce à la variété offerte par la mer et les spécialités siciliennes.

Nous vous suggérons quelques jours à Trapani,
excellent point de départ pour découvrir cette région en privatisant une Maison de Charme.

Depuis le XIXe siècle, cette villa de style Art Nouveau était la résidence de la famille noble Adragna, aujourd’hui savamment gérée par Agostino, le petit fils. Grand passionné d’art et de culture, il décide de transformer la bâtisse familiale en un havre de paix. Quatre chambres et deux suites en font un bijou où vous pourrez vous détendre et vous retrouver. Toutes les pièces savamment restaurées conservent les éléments historiques des lieux, intégrant tout le standing moderne.

Vous êtes ici chez vous, niché dans un jardin spacieux procurant un agréable puit de verdure au cœur de la ville. A votre guise, partez à la découverte des alentours ou délassez-vous au bord de la piscine avec un cocktail rafraîchissant assemblé par Alessandro. Le soir venu, laissez-vous régaler par le cuisinier à disposition pour vous concocter un dîner privé romantique dans le jardin.

Vous avez envie de sortir ? Transportez-vous dans le respect de la tradition culinaire dans une tour du XVIè siècle en commençant par un apéritif en terrasse, suivi par le dîner au jardin avec vue imprenable sur le Monte Cofano et la baie de Bonagia. Parmi les activités possibles, rien de tel qu’un cours de cuisine pour apprendre à préparer une des curiosités du street food sicilien : les célèbres « Arancine ». Vous pouvez également vous initier à la préparation des « Busiate » et le fameux pesto de Trapani, une spécialité locale simple au goût unique. 

Côté culture, profitez d’une visite privée du Musée Pepoli abrité dans un palais du XIVe siècle, autrefois occupé par le couvent des Carmes. Déambulez avec le directeur ou un historien résident et faites-le parler des collections du comte – qui porte son nom – autour d’apéritif dans le cloître en fin de parcours.

Agostino pourra vous mener en excursion exclusive à bord d’un yacht ou d’un un voilier selon votre préférence autour des Îles Egades ou de la Réserve du Zingaro, comme Favignana et Levanzo. Là-bas, au programme, baignade et snorkeling dans l’eau cristalline, visite des grottes marines, visite du Musée Florio ou des anciennes caves de tufières ou encore escalade du mont Santa Saterina à dos d’âne.

Trapani est réputé pour ses moulins à toit rouge caractéristiques plantés sur les marais salinsUne histoire millénaire qui vous sera contée à travers le dédale de bassins utilisés d’antan par les phéniciens ayant développé le commerce du sel. Venez rencontrer l’une des familles qui poursuit l’exploitation depuis plusieurs générations et qui vous dévoilera les événements des siècles passés sur fond de paysage fascinant unissant terre et mer.

Cette découverte se termine par le parc de l’Etna, pour braver les pentes du volcan.

L’emblématique cône, toujours actif, surveille les côtes dentelées bordées de plages de sable fin. Il est le plus haut d’Europe en activité (3 345 mètres) déployant un magnifique terrain de jeux pour qui aime les sensations originales et sans trop d’effort.

En excursion simple à la demi-journée ou en immersion totale en y passant la nuit reclus au plus proche de ses contreforts.

Imaginez, après une nuit bien reposante en bivouac où vous en apprendrez encore davantage sur ses mystères, dans une ambiance intimiste du versant nord. Le refuge est bien plus préservé et loin de tout. Pour encore plus d’enchantements, vous vous réveillez face au sommet qui s’avance majestueusement et quelques fumerolles du volcan qui rappellent son activité.

Alors que vous êtes menés en 4×4 jusqu’au dernier plateau, toujours flanc nord, la route s’arrête net. Votre guide privé en tête, vous entamerez le parcours « sportif ». Enfourchez vos vélos, et suivez le guide à la force de l’électrique, pour enfin approcher les cratères sommitaux, quelques virages plus loin, les anciens cônes éruptifs. Après avoir dépassé les forêts de châtaigniers, ne cherchez plus la végétation, autour de vous la lave s’étale en masse chaotique. Vous cheminez avec prudence dans cet invraisemblable décor lunaire parsemé du reste à peine visible des habitations ensevelies. Les fumées blanches vous transportent dans un univers mystérieux.

Gare à vous, si elles changent de couleurs, s’assombrissent selon les caprices de cette force de la nature, et tenez-vous prêts à redescendre avant même que les grondements de la « bête » ne se fassent entendre.

A l’automne, les couleurs s’illustrent par des contrastes lumineux entre le noir de la pierre volcanique et les robes aux teintes multiples des arbres de leurs feuilles éclatantes.

Période idéale : septembre et octobre
 
Pour toutes les autres destinations,  contactez-nous pour connaître
la mise à jour des consignes sanitaires, et de nos conditions de réservations, plus flexibles,
pour que vous puissiez envisager un départ en toute confiance
où que vous souhaitez vous rendre en Europe.
Presqu’île de Saint-Trop, comme un initié.

Presqu’île de Saint-Trop, comme un initié.

A l’heure des interrogations autour de la table familiale, chacun énonce ses désirs de partir loin, reprendre un avion long-courrier et vivre en décalage horaire qui pousserait à croire que nous sommes bien en vacances. Mais aux sages de privilégier la raison.  Et si le bout du monde était à portée de route, à quelques encablures même du cocon quotidien ?

Ici les rivages méditerranéens respirent le Glamour, certains iront jusqu’à idéaliser, d’autres passeront les premiers rangs pour se retrouver dans son riche arrière-pays mais personne n’y sera insensible.

Oui ! nous sommes bien sur la presqu’île de Saint-Tropez – Mais laissez-vous guider, nous vous la livrons avec nos yeux à Nous…

Entre littoral azuré, pinèdes odorantes, vallons verdoyants, sans oublier les bonnes adresses du village avec pour se poser un nid douillet surplombant la plage préservée de Gigaro…..

Atteindre la presqu’île du 15 juillet au 15 août sera bien plus aisé cet été !

Commençons par le mythique petit port de pêche, cette année bien calme sans ses badauds, mais toujours aussi magnétique.
Saint-Tropez avance un visage à part pour permettre de redécouvrir ses charmes provençaux, ses cours secrètes, et ses longues étendues de sable mondialement connues. Et bien sûr ses terrasses donnant sur l’enfilade de barques à la démesure variable. 

Parmi les bons tuyaux, remercions notre ami italien Filippo Verani Masin qui, de Monaco, a élu domicile et vit dorénavant «comme un habitué». Propriétaire de la boutique de meubles “La Maison des Lices”, il s’y déniche des accessoires mais également du mobilier et du textile design, inspirations méditerranéennes intérieures et extérieures.

Café, plage, on partage !

Pour Filippo le café c’est en toute discrétion dans le jardin de la maison Dior Femme – “Dior des Lices”, planté de majestueux palmiers intègre l’hôtel particulier au fond du jardin. Petit déjeuner parfait, déjeuner tout en fraîcheur locale jusqu’au dîner intimiste sublimé de produits locaux très raffinés. Ouvert de juin à septembre. 

Son incontournable : à l’époque, ce n’était qu’une buvette. “Le Club 55″, célèbre plage familiale de Pampelonne – est la seule chic et zen où il n’y a pas de musique électro, ni de bataille de Champagne. C’est plus que jamais chaleureux, élégant, et surtout très couleur locale. 

Matinal, il se balade pour le premier café jusqu’à Ramatuelle, “Loulou à la plage”Restaurant-bar installé dans le Musée des Arts décoratifs à Paris, maintenant face à la Pointe du Capon. Comme à la maison, la plage privée transforme les parasols en voiles de bateau et blanchit les transats de bois à la chaux. Comme une dolce vita, version French Riviera, la carte y est simple, ensoleillée et généreuse. 

Les restaurants où Filipo aime s’attabler :

Le “Banh-Hoi” pour sa cuisine parfumée, vietnamienne et thaïlandaise. C’est unique ici de pouvoir dîner dehors dans cette rue étroite peu fréquentée.

 Au “Patio” c’est un chef italien qui reçoit dans la superbe cours intérieure, calme et fleurie, de l’hôtel Yaca. Pour un voyage gourmand, dans une parenthèse bucolique et romantique.

Pour une revisite des codes de la street food, il fréquente L’hôtel particulier “White 1921”, sur la célèbre place des Lices. Adossé au groupe LVMH, une nouvelle table vient d’être inaugurée.

Au commande de “ToShare”, Jean Imbert se lance dans une nouvelle aventure gastronomique, avec son partenaire américain l’artiste Pharell Williams..

Et enfin, un resto familial: “Au caprice des Deux” où le Chef opère avec sa sœur une cuisine de caractère, régionale et traditionnelle au cœur de la vieille ville historique. 

Comment ne pas parler de la meilleure tropézienne, sa fine pâte briochée et sa si légère crème pâtissière parfumée à la fleur d’oranger ? Pour lui, c’est chez Laurent Cavazza rue Clemenceau. Élève Lenôtre, il est le digne petit-fils de l’artisan pâtissier à l’origine de cette tarte.

Pour bien entamer la soirée, son antre secrète pour l’apéro est juste d’une simplicité magnifique, bien loin de toute l’agitation tropézienne. “La plage des Salins” s’enfonce complètement dans la mer pour trinquer les pied dans l’eau. Après le coucher du soleil, on se déporte jusqu’à la table attenante, pour une délicieuse pizza.

La meilleure glace de St Trop se mérite, file d’attente conséquente mais “Barbarac” ne vous décevra pas. Spécialiste du sorbet et de la crème glacée traditionnels, fabriqués de manière artisanale, à base de produits frais et naturels. Des parfums gourmands servis à la spatule en cônes à paillettes multicolores.

Notre coup de coeur : l’Éphémère, un FoodTruck à l’ombre des pins. Pour un apéritif, quelques tapas gastronomiques ou des assiettes à partager. Domaine viticole Fondugues – Pradugues à Ramatuelle.

Côté Shopping, quand il sort de sa boutique, c’est au Marché qu’on croise FilippoIl prend le temps de flâner au milieu des étals Place des Lices le mardi ou le samedi matin. Fruits et légumes de saison, spécialités culinaires, produits du terroir l’inspirent. Laissez-vous tenter par les poivrons anchoïade, beignets de fleurs de courgette, encornets ou petits farcis.

Pour finaliser la panoplie du parfait initié – version vintage, il vous faut des sandales tropéziennes de la maison “Rondini”, multicolores ou en cuir naturel, elles seront nouées sur la cheville et cousues de lin.

Parez-vous d’éclats… fabricant de haute joaillerie en Italie, “Massimo Marchese” dévoile son savoir-faire en pierres précieuses. Diamants colorés, parures étincelantes, jusqu’aux alliances, toutes ses créations sont des pièces uniques dans un style minimaliste très personnel.

Comme tout amateur de bonnes choses, notre guide nous mène à la “Fromagerie du Marché”, place aux Herbes. Son péché mignon le fameux brie aux truffes, accompagne plusieurs comtés, une large sélection de chèvres, et des beurres d’appellation.

Et comme camp de base l’équipe vous recommande non loin de là, à La Croix Valmer, niché dans les vignes, entre lauriers roses et rares eucalyptus, “Lily of the Valley”. Entièrement imaginé par Philippe Starck, il est une destination à part entière.  L’architecte de renom dit d’ailleurs “Toute ma vie, j’ai rêvé d’être ici”. Ph.S. 

La magnifique pinède centenaire est un écrin parfait pour ce havre de paix précisément intégré dans la nature! Le tout surplombe le littoral varois aux eaux translucides et au sable fin sur les hauteurs de Gigaro, la nom moins célèbre plage.

A situation exceptionnelle, cadre exceptionnel. Les espaces sont ouverts et lumineux jusque dans les intérieurs. Les 38 chambres et 6 suites s’égrènent autour de la piscine extérieure, les terrasses quant à elles s’ouvrent sur la baie. Malgré un service de haute volée, l’hospitalité et d’une grande simplicité, l’atmosphère sud est au rendez-vous et dès la porte passée, une quiétude absolue vous envahit. Le voyageur en quête de paix et d’harmonie – corps & esprit – s’y attardera pour profiter de la gamme de soins et de remise en forme. Grace à “The Village”, le centre dédié à l’équilibre parfait plaisir & objectifs santé, des thérapeutes à l’écoute adaptent des programmes. La diététique vient parachever ce paradis du bien-être pour un résultat durable. On apprécie côté spa, le repos et la détente, autour du grand bassin où seuls les adultes peuvent se prélasser.  

Bientôt vous reprendrez les routes du monde

Bientôt vous reprendrez les routes du monde

Alors que l’Europe se réveille progressivement, nous tentons ici d’éveiller vos sens. Voici des idées de coins qui dépassent les 100 km en vigueur, OOuFFF enfin des destinations où vous pourriez bien partir dès demain…

et P’être bien même en avion !

En attendant la levée totale des restrictions de voyages et alors que se mettent en œuvre des procédures harmonisés en matière de santé et de sécurité, nous ne résistons pas à partager. quelques escales pour larguer les amarres.

 

Joyau de l’Europe centrale, la Hongrie est un pays au charme unique.

 Comment se sentir comme à Brooklyn en plein cœur de Budapest ? Rendez-vous dans un des cafés du centre-ville, caché dans une ruelle calme, pour un petit-déjeuner. Commandez-vous un chocolat chaud surmonté d’une crème chantilly maison ou une granola toute fraiche. 

Ou encore allez bruncher dans un « ruin bar », un lieu singulier semblable à l’univers underground new-yorkais, comme un joyeux bazar, un mix entre brocante et univers bohème quelques peu décalée.

Poursuivez votre escapade à l’extérieur de la ville dans une zone boisée spectaculaire, où la “citadelle des nuages” – Visegrad – vous transporte au dessus du Danube et sa vue imprenable.

La nature nous a manqué à tous, et voir à perte de vue les steppes hongroises procure de bonnes ondes. 

L’ambiance là-bas dévoile une facette surprenante du pays. Plongez-vous dans la vie locale, parcourrez les étendues en attelage, et profiter des arts traditionnels prodigués par des cavaliers émérites. 

Contre tout attente, les tulipes ne sont pas originaires des Pays-Bas….

mais furent importée de Turquie au 16e siècle. Les jolies fleurs s’ouvrent en Hollande dès la fin du mois de mars pour dévoiler leurs couleurs jusqu’aux prémices de l’été. Enfourcher un vélo et sillonner les étendues en dehors des villages est la meilleure façon de s’en mettre plein les mirettes. Pour les insatiables ou les moins sportifs, rendez-vous dans l’incontournable Jardin de Keukenhof.

Haarlem est ce que l’on peut appeler une petite ville authentique et pleine de charme. Trônant au centre du fameux district des bulbes, c’est la capitale historique de la Hollande.

Calme, pittoresque, fleurie, ses rues pavées et ses jolies façades d’époque amènent à la flânerie. A ne pas manquer à Haarlem: aller boire un verre dans une ancienne église, déambuler au marché, pour goûter du hareng cru ou des maquereaux directement avec l’artisan qui les fume sur place.

Besoin d’espace ?

La région des Wadden est une magnifique réserve naturelle qui figure sur la liste du Patrimoine de l’Unesco.

Situées au large des côtes, les cinq îles sont des environnements protégés propices à la détente.

Côtés faune, c’est un paradis pour daims, cerfs, mouflons, chevreuils, mais aussi taureaux, rapaces et nombre d’autres animaux rares.

Vous la connaissez – presque – par cœur, la presse en parle, ses chants nous transpercent le cœur…… une seule île, la Corse !

La pampa argentine, des fonds translucides, des aires de Highlands, de ranch américain, l’odeur d’une ferme africaine ou encore les plaines brésiliennes …

Et toutes ces atmosphères sur un même périmètre ? OUI !

Ici la montagne s’élève, ponctuée de lacs d’altitude, de sentiers de randonnées, des vues époustouflantes, et la pêche quotidienne qui colore les assiettes.

Entre robinsonnade ou bergerie, chacun trouvera son nid, sa plage, son rocher.

C’est le moment d’y aller, ses terres ne seront pas « sur foulées » cet été !

La Croatie, enclave de l’Adriatique s’étale entre mer et montagne. Pays de contrastes, vous pourrez même la rejoindre en voiture. 

C’est aussi plus de 700 îles dispersées sur la mer, certaines inhabitées et restées sauvages.

A l’ouest du pays, le Parc Naturel des Lacs de Plitvice est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Le dépaysement y est assuré grâce à 16 lacs qui tombent les uns dans les autres par des chutes d’eau impressionnantes. Le paysage splendide, l’eau translucide et ce bleu turquoise appellent à la baignade. Ne cédez pas, le site est protégé pour conserver la faune sauvage et la flore, aussi surprenantes que variées !

La péninsule de Kamenjak, littoral accidenté, dévoile de nombreuses baies et plages d’une beauté pure exceptionnelle comprenant 11 îlots inhabités, un très grand nombre de plages et des criques. C’est du haut des falaises – plus ou moins imposantes, que vous pourrez sauter dans la mer turquoise. Cette petite réserve naturelle est la demeure d’orchidées dont des espèces rares. L’absence de construction sur ce bout du monde permet à la nature de prendre ses aises et de ravir le passager.

Au Parc National de Krka, ce sont des pontons qui vous surélèvent pour cheminer facilement au milieu d’une eau limpide entourée de végétation dense et luxuriante. L’accès de Skradin permet une arrivée au pied de la spectaculaire cascade principale où le bain est un régal. Les sentiers et passerelles facilitent l’observation de formes géomorphologiques ayant créées le site ainsi que de centaines de variétés de plantes, d’oiseaux, reptiles, et chats sauvages.

Côté ville en Croatie, toutes les plus anciennes cultivent une ambiance bien à elles,
antique, médiévale, balnéaire, fuyez les cités trop fréquentées
et perdez-vous dans la profondeur de l’ex-Yougoslavie.
Et ce ne sont que quelques idées pour alimenter votre imagination, émanciper le rêve, continuer à imaginer la suite.

Consultez-nous pour d’autres suggestions bavaroises plus que jamais à l’envers des foules

et comme toujours accompagnés de guides locaux passionnés.