72 heures en Algarve

Rédigé avec émerveillement

le 01/09/2019

Une Belle Adresse pour accueillir dans un vent de douceur, l’été indienUn autre visage de l’Algarve se dévoile à contre-courant dans un nuancier doux et lumineux. Loin des cités balnéaires et des complexes touristiques de masse, bat le cœur d’une Algarve généreuse et authentique qui a su préserver son caractère unique. C’est dans cette Algarve bénie de douceur, de gourmandises et de charmes maritimes que nous vous emmenons aujourd’hui. En ces lieux où les réminiscences des grands navigateurs flottent encore dans l’air chargé d’embruns, la vie s’accorde non plus avec la montre mais avec le rythme du va et viens des marées… Le lieu et le moment parfait pour changer de tempo !

JOUR 1 – VENDREDI
Depuis l’aéroport de Faro, Malaga ou Séville, vous rejoignez votre hôtel, loti le long du fleuve Guadiana qui marque la frontière entre l’Espagne et le Portugal. Le parfum des orangers, la brise marine et le cri des mouettes qui virevoltent dans les airs vous enveloppent déjà de leur quiétude bienfaitrice. 
​​10h00 Poser vos valises à l’hôtel The Grand House. Là où la lumière de l’Algarve épouse le charme de la Belle Epoque. Dans cette maison, entièrement restaurée, tout a été pensé pour vous faire voyager dans le temps. L’élégante architecture des années 20’, le design intemporel, les saveurs de la gastronomie bio d’origine locale et le beach-club à 5 minutes de là vous ouvrent les portes d’une lifestyle irrésistible.

​​

11h00 – Flâner dans Vila Real de San Antonio
Non loin des voiliers amarrés le long de fleuve, la place Marques de Pombal fait battre le cœur de l’authentique cité côtière. L’heure est venue de vous perdre dans les ruelles blanches et rectilignes avant de prendre le pouls des goûts, des ​couleurs et de la vie locale dans la halle du marché municipal. ​

13h30 Envoler vos papilles au Grand Beach House.
Vous êtes sur le point de percer le secret d’une cataplana de poissons et de fruits de mer aux saveurs explosives. Cette spécialité traditionnelle de l’Algarve doit ses propriétés gustatives à la marmite en cuivre dans laquelle elle mijote lentement. Pourtant, vous avez la conviction que c’est les épices qui sont au cœur de la richesse aromatique du plat. A moins que, ce petit goût de coriandre ?

15h00 – Faire une découverte qui ne manque pas de sel. Après avoir pris d’assaut la forteresse médiévale qui surplombe la plaine marécageuse du Guadiana, Jorge et sa famille vous accueillent dans leur magnifique propriété pour vous conter l’histoire du lieu et la récolte de l’or blanc. Les marais salants de Castro Marim sont en effet devenus le lieu de refuge de milliers d’oiseaux attirés par les eaux poissoneuses, les molusques et les crustacés. 

20h00 Explorer Ayamonte par les papilles! Le restaurant LPA Culinary Bar vous donne une raison de traverser le fleuve pour prendre la température de la cité située côté espagnol. Dans l’ambiance oisive et douce d’une soirée andalouse, savourez des pépites de la bistronomie locale à vous damner.

JOUR 2 – SAMEDI 

09h00 – Réveiller le palais en fanfare.
Robe dorée, feuilletage croustillant, arômes vanille et crème onctueuse aux œufs réveillent les papilles. Saupoudrées de sucre glace ou de cannelle, les fameuses Pastéis de nata sont les stars de la pâtisserie portugaise. Impossible de leur résister au moment du petit-déjeuner…
10h30 – Jouer les ornithologues. Entre terre et océan, le parc de Ria Formensa décline le charme de sa réserve naturelle protégée par les dunes. A bord d’un bateau solaire, silencieux et non polluant, laissez-vous porter par la beauté d’écosystèmes lagunaires sous escorte d’oiseaux migrateurs et poules sultanes.
12h30 – Accoster sur une île déserte. 
Quel meilleur cadre que la Ria Formensa pour une dégustation d’huîtres, de crevettes et de produits locaux. Bercés par les accords des vagues qui vont et viennent sur les sables dorés, vous nagez dans un grand bain de lumière, d’insouciance et de convivialité. 
14h30 – Oublier les problématiques du temps
Pour saisir l’ADN de ce bijou, Tavira, fondé par les phéniciens, il faut prendre le temps de déambuler dans ses ruelles étroites. Églises au charme baroque, maisons habillées d’azulejos, charme arty et contacts chaleureux : tout respire la Dolce Vita portuguaise. Quand le soleil décline, on ne résiste pas à l’appel des terrasses bordant le rio Gilão.

17h30 – Le bonjour à l’océan.

Lorsque les marins de Tavira ont cessé la pêche au thon, ils ont abandonné leurs ancres sur l’Ilha de Tavira, ourlée de bancs de dunes. Ainsi est né l’insolite cimetière des ancres, posé dans le collimateur des embruns. A deux pas de là, la Praia do Barril vous invite à piquer une tête dans les eaux de l’Atlantique qui se la jouent Méditerranéennes. 

20h00 – Se laisser bercer par la douceur nocturne.
Votre cœur balance entre un dîner ambiance années folles dans le Grand Salon et un authentique Bars à vins de Vila Real de Santo Antonio. En attendant de trancher, vous vous laissez guider par la douceur de l’air nocturne qui laisse échapper ci et là quelques notes de fado.

JOUR 3 – DIMANCHE

10h00 – Réaliser le vol d’Icare. Une sensation de légèreté ébouriffante vous envahit lorsque vous touchez le ciel de l’Algarve, depuis votre gyrocoptère qui plane dans la lumière du matin. Autour de vous : les marais salants de Castro Marim, la lagune de Ria Formosa, Vila Real de Santo Antonio et l’océan qui flirte avec l’infini. Votre séjour prend ici une dimension aérienne

​​12h30 – Déguster des tapas version portugaise.  Sous la terrasse du bar à vin Ta Certo ombragée par les voiles, les spécialités de la cuisine traditionnelle sont revisitées en petites portions avec originalité et simplicité. Accompagné d’un verre de vinho verde et d’une pointe de fleur de sel de Castro Marim, le poulpe mijoté ou grillé a comme un goût de reviens-y.

 

14h00 Saluer les caméléons de Vila Real de Santo Antonio.
La forêt qui relie Vila Real de Santo Antonio et Monte Gordo marque la dernière étape de votre week-end en Algarve. A pieds ou à vélo, vous suivez l’ombre des pins à travers les dunes littorales plantées d’herbes aromatiques où les caméléons ont élu domicile. C’est à ce moment qu’il nous faut trouver de bonnes raisons pour reprendre le chemin du retour…

VOTRE POINT DE CHUTE:

“THE GRAND HOUSE”

A ouvert ses portes en janvier 2019, mais son histoire remonte beaucoup plus loin. En 1926, le bâtiment était le point de passage des marchands qui achetaient, vendaient et exportaient des conserves de poisson dans les 27 conserveries de Vila Real de Santo António, alors l’une des villes les plus prospères de l’Algarve et connue sous le nom de Petite Lisbonne. grâce à son plan de ville Pombaline.

Situation: Au coeur de Vila Real Santo Antonio, dans sa rue principale, face au fleuve Guadiana qui sépare le Portugal et l’Espagne (un petit ferry relie les deux côtés). Juste derrière se trouve la place principale avec son église, ses boutiques et ses cafés. La plage de San António est à quelques minutes en voiture et la ville voisine, Castro Marim, mérite le détour pour son château médiéval et ses impressionnantes casseroles de sel. Séville est à 90 minutes en voiture et l’aéroport de Faro à 40 minutes.

Style&caractère : Il a été entièrement rénové à sa forme originale par l’architecte suisse Ernesto Korrodi. Les intérieurs ont été réalisés par la talentueuse compagnie locale White & Kaki. L’accent est mis sur le glamour des «années folles», obtenu grâce à un mélange d’antiquités, de design colonial, de couleurs nautiques dans les espaces publics et de couleurs douces dans les chambres. Les imprimés anciens, les orchidées blanches, les boiseries et les stucs sont inondés de lumière naturelle.

Services&activités : personnel amical et efficace. Les installations sont limitées par la taille de l’hôtel, mais tout est mis en œuvre pour vous offrir tout ce dont vous aurez besoin. Une chambre sert de spa, avec des massages à la demande. À l’ouverture du Grand Club House (fin 2019), il y aura un concept store et un cinéma privé. Une liste impressionnante d’expériences est offerte dont l’équitation sur une plage de la ville voisine de Tavira et un spa en plein air dans la ville voisine de Castro Marim

Chambre : 30 chambres décorées dans des couleurs douces et paisibles. Les planchers en bois sont garnis de tapis tissés à la main et de commodes anciennes, tandis que de vieilles lithographies et cartes en noir et blanc bordent les murs. Les portes-fenêtres et les meneaux de marque Korrodi s’ouvrent sur des terrasses. Les salles de bains élégantes sont uniquement équipées de douches (à l’exception d’une chambre avec baignoire), de carrelage noir et blanc et de commodités conçues par C.O. Apothicaires Bigelow.

Food&drinks: Le Grand Beach Club propose des déjeuners légers, des pizzas garnies de figues locales aux salades niçoises au thon frais, tandis que le petit-déjeuner buffet, composé d’œufs préparés à la commande, est servi dans sa jolie salle à manger donnant sur la rivière. Le parfait Negroni ou Tom Collins se trouve au bar et, en été, au bar sur le toit. Les dîners comprennent un menu de dégustation ainsi que des options à la carte. Ne manquez pas le filet de rougets et les couteaux de la voisine Ria Formosa.

COMMENT SE RENDRE A VILA REAL SANTO ANTONIO ?

Vol DIRECT au départ de Nice/ 2h25

Vol DIRECT au départ de Paris / 2h35:

​​Et avec un peu plus de temps :
– Toucher du doigt la pointe du Finistère portugais au Cap Saint-Vincent,
– Revisiter l’histoire des conquêtes maures au château de Silves,
– Voir l’Algarve côté green sur les meilleurs terrains de golf du Portugal,
– Se perdre dans la vielle ville enchanteresse de Faro,
– Prendre de la hauteur sur la Sierra de Monchique,
– Revisiter les grandes expéditions maritimes des XVème et XVIème siècle à Lagos,
– Abreuver sa rétine de turquoise et d’ocre sur les falaises de Ponta de Piedade,
– Et pourquoi pas une virée dans les villages de blancs de l’Andalousie situés à quelques pas de là ?

Vous aimerez aussi…

Fenêtre sur Noël

Fenêtre sur Noël

De New-York à Sydney en passant par Londres, Rio, Vienne, jusqu’en Scandinavie, nos travel...

Palette d’automne

Palette d’automne

L'automne n’est-elle pas une parfaite transition entre deux saisons ? Lorsque les lumières dorées...

Share This